Obsolescence programmée : peut-on l'éviter ?

L’obsolescence programmée est une réalité de la technologie à laquelle font face les utilisateurs des outils électroniques. Les fabricants réduisent intentionnellement la durée de vie des appareils afin qu’ils tombent vite en panne pour amener les consommateurs à s’en procurer d’autres. La question qui se pose, c’est comment l’éviter. Voici des actions qu’il faut mettre en œuvre.

Un phénomène à la peau dure, mais maîtrisable !

Le phénomène de l’obsolescence programmée peut être évité. La solution, c’est d’engager des actions de lutte contre cette pratique. Désormais, il faut acheter des produits électroniques durables même si cela a un coût élevé. C’est l’une des meilleures façons de vaincre ce fléau qui malheureusement n’est pas prêt à s’arrêter. Il n’est pas possible de savoir à l’avance qu’un appareil acheté ne va pas tenir longtemps. Les indications de la fiche qui accompagne les appareils ne sont pas toujours vraies. Il existe des plateformes qui permettent d’acheter des produits durables pour ne pas être victime de l’obsolescence programmée et qui offrent de longues durées de garantie. Par ailleurs, il faut apprendre à réparer via un professionnel ou par soi-même, les appareils au lieu de les jeter. C’est vrai que les pièces de rechange font défaut dans bien de cas, mais il faut toujours tenter de dépanner son ordinateur, son poste téléviseur, son téléphone, etc.

Une prise de conscience collective s’impose

Face à la pratique de l’obsolescence programmée, le changement de paradigmes est une alternative pour l’éviter. En effet, il faut que l’on arrête d’être une victime de la mode. Beaucoup ont tendance à jeter des produits électroniques juste parce qu’ils ne sont plus à la mode. A vouloir être toujours dans la tendance, on fait les frais de l’obsolescence programmée qui ne profite qu’aux fabricants. Au lieu d’un iPhone qui serait d’ici là démodé, optez plutôt pour un téléphone bien fabriqué avec une bonne durée de vie. Ceci dit, il faut passer de la consommation effrénée à un choix judicieux. Du coup, une prise de conscience collective s’impose à tous les niveaux.