L’extrait kbis : qu’est-ce que c’est ?

L’extrait kbis est un document issu des greffiers. Il a pour rôle l’immatriculation de toute société ou de toute personne qui exerce n’importe quelle activité commerciale. Vous êtes curieux d’en savoir plus sur l’extrait kbis ? Retrouvez ici les informations nécessaires qu’il vous faut.

L’extrait kbis : à quoi sert-il réellement ?

L’extrait kbis est le document qui permet aux personnes et aux entreprises d’avoir une identité dans le Registre du Commerce et des Sociétés. Il n’a pas une durée de validité donnée. Mais il est à notifier que vos partenaires commerciaux réclament un kbis datant de moins de trois mois. Il vous reviendra donc de mettre le document à jour au fur et à mesure que surviendront des modifications. Aucune information n’est à décliner, car plus le kbis est ancien, plus les risques de l’absence des mises à jour du greffier sont grands. Avoir à sa disposition son extrait kbis vous permettra d’exercer en toute légalité vos activités commerciales. N’oubliez pas aussi que la mise à jour des informations est capitale.

L’extrait kbis : que comporte-t-il ?

L’extrait kbis est un allié inséparable de tous ceux qui veulent être à l’abri des sanctions pénales régissant dans le secteur commercial. On lui reconnaît souvent cette place en raison des diverses informations qu’il comporte. Les informations présentées sur les sociétés et sur les entreprises à responsabilité limitée diffèrent. Dans le rang des sociétés, le kbis présente le nom de domaine ou l’adresse du site internet de ses dernières. Vous y verrez également le NAF de l’entreprise qui permet de classer les entreprises selon leur catégorie. De même que la liste des licences et des autorisations au cas où l’entreprise exerce une activité réglementée. Toute modification du siège de l’entreprise sera aussi mentionnée dans le document. Concernant les sociétés à responsabilité limitée, vous y verrez entre autres le pouvoir qui est accordé au liquidateur. Mais dans ce cas, l’entreprise devra être en liquidation. Et comme pour les entreprises n’ayant pas de responsabilité limitée, la mention du changement de siège y apparaît.