Les assurances pour vélo électrique : parlons-en

Les vélos électriques sont toujours très populaires. Vous pouvez rouler plus vite avec un petit moteur pour un pédalage plus facile et plus agréable, mais de quelles garanties avez-vous besoin ? Faut-il enregistrer son vélo ?

Vélos avec moteurs assistés et assistance au pédalage et le vélo motorisé (e-bike)

La puissance maximale est de 250 W, la vitesse est limitée à 25 km/h et seule l'assistance au pédalage est disponible. Il n'y a pas d'âge minimum d'utilisation. Les casques, permis de conduire, immatriculations, plaques d'immatriculation et certificats de conformité ne sont pas obligatoires. Les règles de circulation sont les mêmes que pour les cyclistes. Pour ce qui concerne le vélo motorisé, la puissance maximale est de 1000 W, la vitesse limitée à 25 km/h et l'assistance au pédalage. L'âge minimum requis est de 16 ans. Les casques, les permis de conduire, les immatriculations et les plaques d'immatriculation ne sont pas obligatoires, pour de plus amples informations rendez vous ici.

Un vélo de classe Speed Pedelec

La puissance maximale est de 4000 W, la vitesse limitée à 45 km/h et l'assistance au pédalage. L'âge minimum requis est de 16 ans. Un casque de vélo ou de cyclomoteur et un permis de conduire AM (Mobylette) ou B (Auto) sont obligatoires. Pour l'immatriculation et les plaques d'immatriculation, vous pouvez contacter votre courtier. Assurez-vous que le magasin de vélos auprès duquel vous achetez vous donne un certificat de conformité car vous en aurez besoin pour l'enregistrement. Les règles de circulation sont les mêmes que pour les conducteurs de cyclomoteurs.

Quelle assurance est obligatoire et dans quelles circonstances ?

L'assurance n'est pas obligatoire pour les vélos électriques simples avec moteurs auxiliaires et assistance au pédalage. Il en va de même pour les vélos électriques et Speed Pedelec si seulement l'assistance au pédalage. L'exigence est que le vélo ne puisse pas fonctionner de manière autonome.