Astuces santé : Que faire après constat de la piqûre de l'Aoûtat?

Il arrive des fois où les petites bestioles sont nos ennemis. Mais il en existe une qui ennuie particulièrement.  C'est un petit acarien rouge du nom d'Aoûtat. Difficilement visible à l’œil nu, sa larve microscopique a la capacité de ternir nos étés avec des piqûres urticantes. Cependant,  est-ce qu'on est informé sur l'Aoûtat ? Est-ce qu'on est outillé face à sa nuisance ? Que faire après sa piqûre ?

Qu’est-ce qu’un aoûtat ?

Encore appelé vendangeron, ou  puron ou encore rouget, l’aoûtat est un petit acarien de couleur rouge qui appartient à la famille des Trombiculidés. L’adulte Aoûtat est totalement inoffensif. Par contre, sa larve est un parasite tant pour l'Homme et tant pour les animaux.  La larve d’aoutat possède trois paires de pattes et des crochets. Elle est longue d’à peine 0,2 mm. Elle se nourrit en mordant son hôte, en injectant de la salive et en aspirant le liquide nutritif tissulaire. Ces piqûres peuvent provoquer une réaction allergique.  Le risque est alors la surinfection. Pour votre bien,  ici - même une page vous aide à y voir plus clair. En  information complémentaire, une vingtaine d’heures après la piqûre, les larves se décrochent de la peau et provoquent d’intenses démangeaisons qui peuvent persister pendant une semaine.

Que faire après avoir remarqué la piqûre de l'aoûtat ?

En cas de piqûre d'aoûtat, il est conseillé de ne pas se gratter pour ne pas favoriser les risques d’infections. Les piqûres d'aoûtat peuvent aussi être soulagées à l’aide de quelques gouttes d'huile essentielle. Dès l’apparition des premiers symptômes, prenez un bain chaud et lavez-vous avec du savon, afin d'éliminer les larves restées accrochées à la peau et repérables à leur couleur rouge.

 

L'aoûtat ne sévit pas uniquement au mois d'août, mais durant tous les mois d’été et même jusqu’au début de l’automne. Alors pour toutes les personnes qui possèdent un jardin chez eux, vous devrez impérativement le tondre régulièrement, l’entretenir et surtout l’arroser afin de limiter la prolifération d’aoûtats.